La grossesse est un moment magique, et la plupart des mères qui sont déjà passées par là vous diront qu’il faut profiter de chaque minute de cette période. Mais comme beaucoup d’autres femmes qui arrivent au terme de leur grossesse, vous pouvez vous sentir lasse.

Et l’envie de voir (enfin) votre bébé est de plus en plus grande. Une fois que la date d’échéance est dépassée, certaines décident alors de se tourner vers des alternatives naturelles pour déclencher les premières contractions.

Parmi les méthodes les plus plébiscitées, il y a l’acupression. Si vous êtes tentées de vous lancer, voici toutes les informations que vous devez absolument connaitre sur cette technique.

l'acupression lors de l'accouchement

Qu’est-ce que l’acupression ?

L’acupression est une pratique utilisée, initialement, dans les méthodes médicinales de la Chine traditionnelle. Dérivé de l’acupuncture (qui demande l’intervention d’aiguilles), l’acupression est une technique utilisant la pression des doigts à des endroits ciblés du corps pour soulager le patient du stress ou encore de la douleur.

Ainsi, la thérapie fonctionne grâce à la stimulation de différents points sur le corps et en maintenant, régulièrement, les flux d’énergie dans tout le corps tout en supprimant les blocages qui peuvent se présenter. Mais en quoi cette technique est-elle utile durant la grossesse et l’accouchement ?

De par les divers techniques utilisés, l’acupression est également un allié de taille pour stimuler le travail et aider la future mère à soulager la douleur et l’inconfort qui peuvent se présenter durant les différentes étapes du travail. Lorsque les conditions seront bien respectées, l’acupression est capable de stimuler la libération de l’endorphine (qui est l’hormone du bonheur) et les analgésiques naturels du corps.

L’acupression se pratique le plus souvent à l’aide d’un tapis d’acupression ou d’un coussin d’acupression.

Quand commencer à faire de l’acupression durant la grossesse ?

L’acupression est une technique qui s’utilise avec la plus grande sérénité possible. En effet, vous pouvez commencer à vous y adonner durant les premiers dix à douze semaines de votre grossesse et au cours des quatre dernières semaines avant le terme.

Ce processus permet, en effet, de stimuler le flux sanguin vers l’utérus et stimuler, par la même occasion, les réponses hormonales. Si vous avez passé la date d’échéance de votre grossesse, vous pouvez aussi commencer la pratique de l’acupression, mais il faudra attendre les 41 semaines de gestation.

Les trois principaux moments où les points d’acupression seront donc nécessaires (et sécuritaires) sont :

  • Lorsque vous dépassez votre date prévue pour l’accouchement et que le travail n’a pas encore commencé
  • Lorsque le travail a commencé et que vous avez besoin d’un appui pour mieux gérer vos contractions
  • Lorsque vous perdez les eaux et que vous attendez que le travail commence réellement

Attention tout de même, il est vrai que cette technique est naturelle, mais il est toujours nécessaire de demander l’avis de votre médecin ou votre gynécologue avant d’envisager la pratique de l’acupression.

Toutes les grossesses sont différentes. Et si certaines mamans obtiennent des résultats probants sur certains points de déclenchement, d’autres n’y trouveront pas de bienfaits. Il est également nécessaire de préciser que le bien-être de bébé devrait être respecté en tout temps.

l'acupression lors de l'accouchement

Est-ce que l’acupression est vraiment efficace ?

L’acupression est une technique qui a déjà satisfait un bon nombre de mères. Parmi les témoignages positifs, l’on retrouve également des commentaires venant de sages-femmes. Ainsi, même si certains peuvent être assez sceptiques sur cette méthode les réactions restent positives. Les mères qui ne sont pas à leur première grossesse avouent même avoir ressenti une grande différence durant les contractions lorsque les points d’acupression ont été stimulés.

Pour de nombreuses femmes, l’acupression est même à considérer comme un analgésique naturel. C’est d’ailleurs pour cela que certains professionnels recommandent aux mères d’appliquer cette technique régulièrement deux à trois jours avant la date prévue d’un déclenchement médical. Résultat ? Celles qui l’ont utilisé pour ce cas ont pu accoucher naturellement et surtout sans complications.

Est-ce que l’acupression est vraiment sans danger ?

Même devant ces témoignages et ces recommandations des professionnels de l’accouchement, il est vrai que les futurs parents sont toujours préoccupés par le bien-être de l’enfant. Rassurez-vous, depuis que l’acupression est utilisée sur les femmes enceintes, aucune mauvaise surprise n’a été déplorée. Pour celles qui veulent jouir des mêmes résultats, il est tout de même utile de préciser que votre corps ne passera pas au travail à moins qu’il soit vraiment prêt à le faire.

Bien qu’il n’y ait aucun effet négatif sur votre santé et sur celle de bébé, vous devez donc faire preuve de patience, car l’efficacité de la technique dépendra de chaque situation, mais également de chaque grossesse.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Soyez le premier à donner votre avis !)
Loading...